Portrait de la semaine : Vencedor, porte-il bien son nom ?

Article mis en ligne le 04/11/2016.

 Vencedor signifie vainqueur en espagnol. Il sera au départ du Prix Louis Delaye, à 16h sur le champ de courses de Cavaillon. L’excellent finisseur a connu des hauts mais aussi des bas dans sa carrière, qui est loin d’être finie…


 

Bien né, fils de Prodigious (gagnant du Critérium Continental et Critérium des 4 ans) et Nangoon d’Ar (gagnante à Vincennes), Vencedor montre de la qualité mais n’est pas de tout repos en début de carrière. Il aligne les bonnes performances, vainqueur du Grand Prix des 3 ans à Lyon-Parilly, ainsi que les disqualifications.  

Le 8 décembre 2012 à Vincennes, nous avons tenté l’aventure parisienne, qui s’est soldée par une bonne 2e place.

Ensuite, il est un peu passé à travers de son année de 4 ans, n’obtenant qu’un podium (3e). La course, à Cavaillon le 28 Avril 2014, est un déclic. Il obtient l’accessit d’honneur, battu par le pensionnaire de Jean-Pierre Dubois, Vormensito. A partir de cette date, Vencedor prend les courses du bon côté en étant moins fautif qu’auparavant, même s’il reste blagueur derrière les ailes de l’autostart. Il prend notamment quelques places par la suite mais il lui manquait la petite étincelle pour sortir vainqueur d’une course, quatre 2e places en 2015 !

Quand et sur quelle piste allait-il renouer avec la victoire ? C’est le 29 avril 2016 dans le Temple du Trot (Vincennes) dans la catégorie des amateurs qu’il retrouve le chemin du succès. Il faut souligner l’excellente drive de Morgane Le Vexier, qui l’a mené à la perfection. Finalement, il lui aura fallu 3 ans, 337 jours, 10 heures et 5 minutes pour renouer avec la victoire… !

25 jours après ce triomphe, il enchaîne une deuxième palme d’or d’affilée à Châtillon sur Chalaronne. Ces récents parcours sont très prometteurs pour sa prochaine course… qui sera ce dimanche 6 novembre à Cavaillon !