Portrait de la semaine : Ungaro Jet, le fer de lance de l'écurie !

Article mis en ligne le 17/11/2016.

Actuellement, Ungaro Jet est le cheval qui possède le plus de gains dans notre écurie. Retour sur ses exploits réalisés...


 

L’éleveur d’Ungaro Jet n’est autre que Jean-Etienne Dubois, qui a élevé d’excellents chevaux, dont Quaker Jet ou même Bold Eagle… Frère utérin de Villeroi, l’un des bons représentants du propriétaire Pierre Pilarski, Ungaro Jet affiche d’évidents moyens dès sa qualification (1’19’9 à Feurs) et ses débuts en compétition, en gagnant 3 de ses 7 premières sorties. Il confirme dans le Grand Prix des 3 ans, qu’il fait partie des meilleurs de sa génération dans la région, en finissant 3e derrière Ulysse du Bouchet et Une Sérénade qui ne sont pas les premiers venus…

Après un léger passage à vide, ce fils de Meaulnes du Corta renoue avec la victoire à Feurs, le 8 octobre 2012, faisant preuve de vitesse ce jour-là.

Suite à une 6e place dans le Grand Prix des 4 ans, nous sommes incités à faire le déplacement à Vincennes, le 10 décembre 2012, car il trouvait un engagement idéal. Nous avons mis tous les atouts de notre côté pour bien figurer lors de ses premiers pas en région parisienne : Franck Nivard au sulky et pieds nus pour la 3e fois de sa carrière. Sur une troisième ligne à la corde, il trouve l’ouverture dans le dernier virage pour bien terminer et résister au retour d’Utelo de Carentone. Un baptême de feu qui promet.

Ensuite, il obtient de nombreuses places en province, à Enghien et à Vincennes, devancé à chaque fois par des chevaux bien connus du grand public (Un Charme Fou, Ulf du Noyer etc…).

Le 6 juillet 2013, Ungaro Jet participe à la plus belle course montée du meeting de Vichy, le Prix Gaston Roussel. Associé à Anthony Tintillier, il s’impose de plaisante manière pour sa troisième tentative dans cette discipline.

Il réédite cette belle performance, sous la selle, à une semaine d’intervalle sur l’hippodrome d’Oraison. Avec ces deux victoires montées coup sur coup, nous tentons l’aventure au plus haut niveau dans un Groupe 2 à Vincennes, le 19 août 2013. Une aventure un peu trop compliquée pour notre Ungaro, qui termine finalement 7e.

Il effectue sa réapparition un an plus tard à Saint Galmier, où il prenait une nouvelle fois une 7e place.

Après quelques courses de remise en route, il retrouve le goût de la victoire le 21 avril 2015 à Lyon Parilly. Ungaro Jet réalise un dernier kilomètre de folie pour battre Ultra de Vindecy, Ubanji, Telba Math et Vanille du Dollar (leader du classement du Grand National du Trot 2016). Le « vrai » Ungaro était de retour ! Il le confirme à Vichy, le 21 mai 2015, dans le Prix Henry Berry, qui est certainement la plus belle victoire de sa carrière. Il a vite pris la poudre d’escampette puis a maintenu son avance sur Alexis piloté par Jean-Michel Bazire et Anette du Mirel menée par Eric Raffin. Quelle performance de notre Ungaro !

Autre victoire marquante, celle du 4 juin 2016 à Marseille-Borély. Comme à Vichy, il a rapidement pris la tête, étant détaché du peloton, puis a triomphé, ne rencontrant aucune opposition. Ce jour-là, il trottait 1’14 sur 3000 mètres, incroyable ! http://www.letrot.com/fr/replay-courses/2016-06-04/1303/8

Ungaro Jet a répété par la suite, avec notamment un très beau succès à Cagnes Sur Mer dans la catégorie des amateurs, ayant comme partenaire Morgane Le Vexierhttp://www.letrot.com/fr/courses/replay-courses/2016-08-19/601/7

Ensuite, il enchaîne deux Quintés+ à Feurs puis à Enghien, où il n’a pas eu une grande réussite…

Avec 12 victoires et un compte en banque de 234 850 euros, Ungaro Jet nous a fait plaisir jusqu’à présent et nous espérons qu’il va poursuivre sur cette lancée pour réaliser d’autres exploits.