Portrait de la semaine : Sandy des Voirons, en route vers une nouvelle carrière !

Article mis en ligne le 24/12/2016.

 A partir du 1er janvier 2017, les « S » atteignent l’âge limite pour courir en France. Cette génération nous rappelle à notre bon souvenir, notamment avec notre jument de cœur, Sandy des Voirons.


 

Sandy des Voirons est une jument 100 % « Voirons », son père étant Derby des Voirons et sa mère Gaëlle des Voirons. C’est à la fin de ses 3 ans, qu’elle découvrait la compétition. Elle apprenait son métier et progressait au fil des courses comme l’atteste son début de carrière : 8e – 6e – 4e – 2e. La 5e course était la bonne ! Le 21 août 2010 sur l’hippodrome de Divonne-les Bains, pour la première course de Sandy des Voirons sous notre entrainement, elle décroche sa première victoire dans le Prix d’Annecy.

En 2010, Sandy des Voirons était à son apogée. Elle a obtenu 4 succès dont un, le 10 décembre à Vincennes, qui récompense sa belle année. Ce jour-là, elle effectuait ses premiers pas au trot monté, avec Franck Nivard sur son dos. Animatrice de l’épreuve, elle s’est détachée du peloton dans le dernier virage pour finalement s’envoler vers un facile succès.

Tellement que l’impression visuelle était belle lors de ses débuts sous la selle, nous avons retenté l’aventure dans le Temple du Trot 9 jours après son triomphe. Cette fois-ci, elle a connu des problèmes d’allures à un tour du but, sous une piste détrempée… Elle est un peu passée à travers lors de la première partie de saison 2011, mais s’est bien rattrapée lors de la seconde, s’emparant d’une 3e place à Divonne Les Bains, une 5e place à Vincennes et une victoire à Paray Le Monial.

Sandy des Voirons tournait autour du pot en 2012, prenant plusieurs places. Par contre, elle commençait l’année 2013 de la plus belle des manières, renouant avec le succès à Lyon La Soie. Elle a mis le clignotant lors du dernier tournant et s’est imposée aisément. Après avoir pris une 4e place et fait la faute par deux fois à la volte, Sandy remet les pendules à l’heure à Paray le Monial le 10 mars 2013. Elle a pris le commandement devant les tribunes puis a gardé cette position jusqu’au poteau. Elle répète cette performance et aligne un 2e bâton de suite sur le champ de courses de Chatillon Sur Chalaronne, mais ce coup-ci sous la selle avec Anthony Tintillier. Monté en progression, elle a surclassé ses adversaires lors de la phase finale. Il y avait elle et les autres ! Suite à une honorable 2e place à Paray, elle a eu un break bien mérité.

Après quelques parcours pour revenir à son meilleur niveau, Sandy des Voirons goûte à nouveau au succès, à Feurs, dans un bon style ! Elle a quitté l’arrière-garde lors du dernier passage d’en face avant de poursuivre son effort et de venir à bout de Sauterelle du Parc.

Ses dernières courses se sont soldées par de bonnes performances mais aussi des disqualifications. Par ailleurs, Sandy décroche sa 10e et dernière victoire le 24 avril 2015. Confié à Nicolas Ensch pour l’occasion, elle a rapidement pris les devants et n’a jamais rencontré la moindre opposition ! Sandy a fait ses adieux, le 2 août 2015, sur la piste de Carpentras où elle a été disqualifiée. Sandy des Voirons nous a fait plaisir tout le long de sa carrière, maintenant c’est le début d’une autre carrière pour elle en tant que… poulinière !