Portrait de la semaine : Doux Rêve de Cahot, l'espoir de l'écurie !

Article mis en ligne le 18/12/2016.

 Doux Rêve de Cahot est notre meilleur espoir. Il n’a couru qu’à quatre reprises, alternant victoires et disqualifications. Voici un résumé d’avant-goût de ce qui vous attend avec ce poulain en 2017.


 

Premier produit de Soroya de Cahot et fils de Saxo de Vandel, Doux Rêve de Cahot s’est qualifié dans le bon chrono d’1’20’4 à Caen. Nous l’avons acquis pour 13 000 euros, aux Ventes du Prix d’Amérique 2016. Au travail, il montrait beaucoup de potentiels. Il fallait confirmer en compétition. C’est le 29 mai à Lyon-Parilly, qu’il effectue ses premiers pas en course officielle. Un baptême réussi puisqu’il obtient sa première victoire ! Rapproché au côté de l’animateur, Désir de Banome, à un tour du but, il prend la mesure de son rival à l’entrée de la ligne droite, provoquant même sa faute et s’impose de plusieurs longueurs en poulain déclassé. Il n’avait qu’à répéter cette performance pour gravir les échelons. Revoir ses débuts victorieux sur ce lien : http://www.letrot.com/fr/courses/replay-courses/2016-05-29/6901/2


Le 6 juillet à Vichy, le Prix Jean Thomas était en quelque sorte une course teste pour Doux Rêve de Cahot. Deux chevaux pouvaient rester invaincus après cette épreuve : notre pensionnaire et Dharmanga, un élève apprécié par son mentor Jean-Michel Bazire. Le duel a bien eu lieu ! Grand animateur, Doux Rêve de Cahot est pris de vitesse dans le dernier virage par Dharmanga, mais Ludovic Peltier a décalé son partenaire pour revenir sur son principal adversaire et finalement le devancer assez sûrement. Un triomphe plein d’autorité ! Même « JMB » reconnait sa défaite et ne tarit pas d’éloges sur Doux Rêve de Cahot en déclarant au micro d’Equidia « je suis battu par un bon cheval et un beau cheval ». Il est donc invaincu en 2 sorties. Si l’on se réfère au passé de la course, des chevaux tels que Ave Avis, vainqueur du Critérium des 5 ans ( tout de même ! ), et Va Très Bien qui a pris plus de 350 000 euros de gains, ont remporté cette épreuve ! Espérons que Doux Rêve fera une carrière similaire à celles des chevaux cités. 


C’est à Divonne Les Bains, le 26 août, qu’il perd son invincibilité. Parti sur une grosse faute, perdant de nombreuses longueurs, il a recollé au peloton puis a récidivé dans le dernier virage… Doux Rêve de Cahot était dans un jour sans…


Sa dernière course de l’année 2016 se déroule sur l’hippodrome de Cavaillon, le 14 septembre. A 250 euros du recul, c’était un engagement idéal pour reprendre le chemin du succès. Nous l’avions confié à David Békaert, qui connait parfaitement la piste. Une nouvelle fois parti sur la mauvaise jambe, il a été remis à temps dans de bonnes allures. En 2e position derrière Devil of Carless qui imprimait un rythme tambour battant, Doux Rêve de Cahot prend facilement l’avantage sur ce dernier à la sortie du tournant final mais commet l’irréparable à 200 mètres de l’arrivée alors qu’il avait la course à sa merci, laissant la victoire à son compagnon de boxe Douglas… Des regrets de perdre tous les bénéfices de ses efforts tout à la fin…

Doux Rêve de Cahot possède beaucoup de classe mais n’est pas de tout repos. Ayant que 14 850 euros de gains, il vous donne rendez-vous à l’année prochaine pour rattraper son retard de gains !