Finest Hour ne perd pas de temps !

Article mis en ligne le 14/10/2017.

 

Finest Hour est venue à Paray le Monial, a vu l'ambiance de la compétition, a vaincu pour ses débuts ! 

 


 

Finest Hour a un beau papier : son père étant Goetmals Wood dont on ne présente plus les talents de producteur et sa mère Tropicana, lauréate à Vincennes. Au vu de ses bons travaux le matin, on fondait de grands espoirs envers elle. Si l'on traduit son nom en français, cela donne "Heure de Gloire". Son heure de gloire, nous espérions qu'elle arriverait ce samedi 14 octobre à 14h15 sur le champ de courses de Paray le Monial

Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? La simplicité paye toujours, ce qu'a compris son driver, Ludovic Peltier. Il ne s'est pas embêté en s'installant tête et corde dès le premier virage. Finest Hour a tout simplement écoeuré ses adversaires lors du dernier passage d'en face en prenant quatre, cinq longueurs d'avance puis a filé vers un facile succès. Visonniez ses débuts tonitruants sur ce lien :        http://www.lescourseshippiques.com/hippodrome/639/paray-le-monial/14-10-2017/144100/course-2-prix-pays-charolais-brionnais-videos.html

La victoire a été nette et sans bavure. Tellement que l'impression visuelle fût bonne que Finest Hour se doit de répéter cette perfomance !